titre
Oeuvres Agenda Liens Contact


Texte d'Alain Boaziz pour l'exposition "Avant les chiens"

« In my body full of life
My back is feeling like mountains
In my body full of days
Shoulders growing foam
In my body full of lies
My feet walk upon the water
In my body made of clay
My skin shed into a deep  fog. »

La matière comme le lien entre le corps et l’extérieur. Filtre.
Traducteur des éléments.
La matière fige le vent, cristallise les vagues.
Le corps porte. Ploie.
Mue, vers l’animal.
Des lutteurs ailés, un homme cerf, une forêt, un chemin de terre.
La sculpture dans mon travail, recherche à garder trace et le corps 
témoin d’une nature  toujours en mouvement.

Qui sont les porteurs de joie ?